Archives pour la catégorie Campus

QPV#18 QPVHEC

Le 2 avril dernier, QPVHEC soufflait sa première bougie. Nous avons souhaité revenir sur une année de travail, durant laquelle nous avons diffusé et analysé 18 sondages.

Cette enquête a été adressée le 2 avril 2019 aux étudiants francophones du programme Grande École. Un grand merci aux 515 votants. Le formulaire-type est disponible ici.

Chiffres-clés

  • QPVHEC semble avoir la cote sur le campus, avec 83% d’opinions positives (❤️). Prends-en de la graine, Macron !
  • 45% de nos répondants disent répondre systématiquement aux QPV. Liberté, égalité, fidélité.
  • Vous demeurez 35% à douter de l’anonymat de vos réponses. Am I a joke to you ?
  • 73% de nos répondants disent avoir déjà parlé de QPV à un exté. Notamment Simon à Marlène Schiappa, merci à toi, merci HDeb ❤️
  • Avec seulement 44% d’opinions positives, le RCH est le club sportif qui nous apprécie le moins. A contrario, 94% du Hand nous kiffe 😮 Merci les Gros et les Grosses ❤
  • 90% des filles aiment QPV, contre 78% des garçons. Alors mon 06 c’est le 06.13.XX.XX.XX pour les intéressées 🙂 Plus sérieusement, les stigmates du QPV#13 : le Sexisme ?
  • 88% d’opinions positives pour le gros Q chez les ex-grosses prépas publiques, 69% chez les ex-prépas à forte proportion de khûbes. Montagne Sainte-Geneviève ❤️
  • Les gens qui répondent systématiquement à QPV en ont plus fréquemment une opinion positive (92%). Parce qu’ils suivent plus en détail notre travail ? Ou bien est-ce parce qu’ils aiment notre travail qu’ils répondent à chaque fois ? L’oeuf ou la poule ? Vous avez 3h.
  • Vous êtes 101 à nous avoir laissé des commentaires. On a répondu à tout, promis.

Lire la suite

QPV#17 Vie amoureuse et sexuelle

Cette enquête a été adressée le 19 mars 2019 aux étudiants francophones du programme Grande École. Un grand merci aux 667 votants. Le formulaire-type est disponible ici.

Chiffres clés

  • 50% des HEC sont en couple. How cute !
  • 39% des HEC ont déjà utilisé Tinder (ou autres sites de rencontre). Parmi ceux qui l’utilisent fréquemment, 37% sont en couple. Par ailleurs, 36% des HEC ont déjà été infidèles. Complot illuminatinder.
  • 41% des étudiants interrogés ont eu au moins une relation de plus de 2 ans. Ce chiffre est logiquement croissant, de 30% pour les L3 à 50% pour les VM et M2Hautes Études Conjugales.
  • 93% de notre panel a déjà eu un rapport sexuel. C’est PAM mirobolant !
  • 32% des étudiants interrogés confient avoir déjà eu un rapport anal. Financial ANALysts.
  • 8% des sondées déclarent n’être attirées que par les femmes, alors que 12% des hommes de notre panel déclarent n’être attirés que par les hommes.
  • Le préservatif masculin a la cote à HEC : c’est le moyen de contraception le plus utilisé (68%). Quel impact sur l’environnement ? 😮
  • Le porno reste un phénomène très majoritairement masculin à HEC : 31% des hommes déclarent regarder du porno au moins 3 fois par semaine, contre… 1% des femmes. Pretends to be schocked.
  • L’étudiant médian à HEC a eu entre 3 et 4 partenaires sexuels dans sa vie, dont un(e) à HECMais certain(e)s font monter la moyenne 😮 
  • Les femmes ont tendance à accorder nettement moins d’importance que les hommes (34% contre 51%) à la performance dans l’acte sexuel. XXX Factor

Lire la suite

QPV#14 Campagnes

Cette enquête a été adressée le 27 nov. 2018 aux étudiants francophones du programme Grande École. Un grand merci aux 571 votants. Le formulaire-type est disponible ici.

Chiffres clés

  • 7,5% des sondés sont défavorables aux campagnes, 82% d’entre eux y sont favorables. Totalitaire.
  • La raison la plus fréquemment mise en avant pour expliquer son vote dans une campagne est la présence de potes dans une liste (69%). Copinage.
  • 11% des personnes interrogés jugent qu’une campagne est un bon moyen pour élire une JE. Ce chiffre monte à 49% pour le BDA, et 72% pour le BDE. Disparités. 
  • 80% des 1A ont déjà une liste préférée pour le BDE, contre 25% des M1. QPVHEC vote en bloc.
  • Si les listeux déplorent l’argent dépensé pour les campagnes et le sacrifice de leur vie scolaire, les non-listeux reprochent aux campagnes leur lien avec la boditude (31%), et la création d’un sentiment d’entre-soi entre les listeux (24%). Divergence, comme la série harmonique trolol.
  • 25% des non-listeux recommanderaient à un 1A de lister, contre plus de 80% des listeux JE et BDE. No regrets.
  • 5% des M2 se sentent concernés ou très concernés par les campagnes cette année. Lâche le campus, Fasille.

Lire la suite

QPV#12 Bonheur et quête de sens

Cette enquête a été adressée le 13 nov. 2018 aux étudiants francophones du programme Grande École. Un grand merci aux 635 votants. Pour information, le formulaire-type est disponible ici.

Quelques chiffres à retenir pour briller en société

  • 62% des HEC se disent heureux, ou très heureux. Because I’m happyyyyy…
  • Si la vie sociale – alimentée par l’atmosphère campus – est la plus citée parmi les facteurs de bonheur des HEC (35%), l’atmosphère dite oppressante rend malheureux 27% des sondés. Double-tranchant.
  • Près d’un tiers des HEC considèrent leur retour sur le campus comme pénible ou angoissant. Faut dire que la perspective d’un cours de compta ou de strat’ n’arrange rien…
  • Seuls 7% des HEC disent ne pas penser accepter une moindre rémunération pour faire un travail qui favorise leur épanouissement personnel. Bisounoursland.
  • 79% des étudiants de HEC refuseraient de travailler pour Monsanto. Faut changer le pôle comm’ là ça va plus du tout…
  • 77% des GEP M1 en échange actuellement se disent heureux ou très heureux, contre 55% des L3. Courage, la GEP arrive ❤ 
  • Les provinciaux se disent en moyenne aussi heureux que les parisiens (62% contre 61%). Finalement, c’est sympa les week-ends sur le campus !

Lire la suite

QPV#10 Sexisme

Cette enquête a été adressée le 16 oct. 2018 aux étudiants francophones du programme Grande École. Un grand merci aux 705 votants. Pour information, le formulaire-type est disponible ici.

Nous remercions également très sincèrement les 11 étudiants ayant accepté de nous livrer leur témoignage sur la question du sexisme.

Quelques chiffres à retenir pour briller en société

  • A HEC, 41% des hommes se disent féministes, contre 79% des femmes. Dans féminisme, y a « fémin ».
  • Parmi les étudiants du panel, 7 filles sur 10 pensent qu’on n’en fait pas assez pour lutter contre les stéréotypes de genre, contre 4 garçons sur 10. En même temps, les voitures c’est plus fun que les poupées.
  • 41% des hommes sondés pensent que « laisser les mentalités évoluer avec leur temps » est un des trois meilleurs moyens proposés pour accroitre l’égalité des genres en France, contre 15% des femmes. Immobilisme.
  • 80% des femmes du panel trouvent les traditions à HEC sexistes ou très sexistes, contre 62% des hommes.
  • 12% des filles ont déjà subi au sein de HEC des mains baladeuses sur des parties intimes (poitrine, fesse, sexe).
  • Les clubs de sport masculins sont désignés par le panel comme le principal vecteur du sexisme à HEC (55%), devant certaines assos ayant provoqué un scandale sexiste l’an dernier (Zinc, Videcom notamment), l’enfermement dans l’entresoi campusard, et l’éducation reçue[note]QPVHEC regrette le faible nombre de choix disponibles à cette question, certains facteurs comme le rôle de l’alcool ayant été omis par nos soins.[/note].
  • Les filles de L3 sont nettement moins promptes à désigner le Club Foot et le RCH (rugby masculin) comme un des principaux vecteurs du sexisme que les M1 et VM (écart de 15 points). Deuxième chance ?

Lire la suite

QPV#9 Intégration

Cette enquête a été adressée le 25 sept. 2018 aux étudiants francophones du programme Grande École. Un grand merci aux 552 votants. Pour information, le formulaire-type est disponible ici.

Quelques chiffres à retenir pour briller en société

  • 40% des sondés ont apprécié la descente au lac[note]Seul véritable trashage de l’intégration à HEC[/note], voire ne l’ont pas trouvé assez dure (pour 8%). Syndrome de Stockholm.
  • Seuls 10% des sondés se disent pleinement satisfaits d’avoir dépensé 50€ pour attirer au WEI une guest star (Black M en 2018, Kaaris en 2017). M’en bats les couilles, frère.
  • Avec 30% des sondés se disant nettement plus intégrés à HEC à la suite du processus d’intégration, le BDE Breaking Dead fait nettement mieux que tous ses prédécesseurs (ex: 14% pour le BDE Million Cigar Baby). Eh mercé.
  • A contrario, le sondage indique que le WEI des actuels L3 a été le moins bien organisé, 82% des sondés s’exprimant déçus. Emmenez-moi à un meilleur WEI.
  • 42% des filles ont boycotté la descente au lac contre 27% des garçons. Le bizutage, c’est masculin.
  • 34% des étudiants issus des grandes prépas privées se disent satisfaits par le processus d’intégration à HEC, contre 26% de ceux issus de grandes prépas publiques, et 20% de ceux issus d’autres prépas provinciales ou à l’étranger. Privilège.
  • La semaine d’inté (15%) et le WEI (6%) ne reviennent que très rarement parmi les meilleurs facteurs d’intégration à HEC. Tout ça pour ça…

Lire la suite

QPV#6a Satisfaction générale

Nous remercions très sincèrement les 656 votants qui ont répondu à ce sondage. Les résultats qui suivent sont extraits d’une enquête de satisfaction diffusée le 22 mai dernier aux étudiants francophones du parcours Grande École. Ils reflètent une situation à un moment donné, celle-ci étant susceptible de varier.

Quelques chiffres à retenir pour briller en société

  • Avec une note médiane de satisfaction à 3/10, les cours à HEC n’ont pas vraiment fait consensus l’an dernier. Plus inquiétant, seuls 0,5% des étudiants donnent aux cours de HEC les notes de 9/10 et 10/10Les POWlards ont remplacé les polards.
  • Malgré cela, les 2/3 des étudiants interrogés pensent que les cours leur seront utiles à l’avenir. L’espoir fait vivre ?
  • Seul 15% du panel estime être mal ou très mal intégré à HEC. Pour les 85% restants… Posé j’suis sous Jack dans mon prépow… J’fais repérage de sharks dans mon réseau… 
  • Si 72,6% des sondés trouvent l’atmosphère à HEC agréable grâce au campus, il n’en reste pas moins que 71,2% en décrient ce qui s’apparente à une course à la popularitéHaute Ecole de Collégiens.
  • Avec une moyenne de satisfaction de 3,5/5, les Carrefours et le BDE sortent vainqueurs de l’enquête de satisfaction, devant le BDA et la JE ! Bravo Ampère.
  • A contrario, 1% du panel se dit très satisfait de l’administration de HEC. Et encore, le sondage a été fait avant le shotgun des chambres…
  • Plus de 81% des gens donnent une note supérieure ou égale à 3/5 pour l’ensemble de leur scolarité à HEC. Oh HEC… Oh HEC… Oh HEC, HEC, HEC C C, Nous on t’aime, et on t’adore, et on le crie encore plus fort !

Lire la suite

QPV#5 Sport

Nous remercions très sincèrement les 584 votants qui ont répondu à ce sondage.

Quelques chiffres à retenir pour briller en société

  • 65% d’entre vous considérez que le sport revêt une place importante ou très importante dans votre vie à HEC. Sport études.
  • 43% des sondés disent adorer l’ambiance qui règne au sein de leur club. Toutefois, ce chiffre monte à 79% pour le club roi de l’ambiance, le handball. Més que un club.
  • La moitié des HEC sont au foot, au rugby, ou au Fight Club. Hégémonie.
  • Avec 4,95/5 et 4,7/5, le RCH (Rugby masculin) et le CF (foot masculin) sont les clubs les plus axés sur les traditions… Les valeurs de l’ovalie…
  • … Avec un succès mitigé, puisque parmi les 5 clubs masculins ou mixtes où la tradition a une importance significative, ces deux clubs sont respectivement 3ème et 4ème en ce qui concerne le caractère appréciable de ces traditions.. Trop de tradition tue la tradition?
  • 2/3 du campus font entre 2 et 4 entrainements par semaine. Summer body.
  • La moitié des sondés est d’avis que les clubs de sport mettent en général trop de pression sur leurs membres. Chill, c’est qu’un jeu…
  • 73% des sondés disent suivre les JO d’été, qui sont – assez logiquement – l’événement sportif le plus suivi du campus. Paris 2024 ♥
  • 72% des hommes sondés sont déjà allés voir un ou plusieurs événements sportifs au cours de l’année, contre 49% des femmes sondées. Société genrée.

Lire la suite

QPV#3 Vie nocturne et consommation

Nous remercions très sincèrement les 673 votants qui ont répondu à ce sondage.

I – Quelques chiffres à retenir pour briller en société

  • 4,9% seulement d’entre vous dites sortir 0 fois par semaine en moyenne. Ça bosse dur…
  • 2,7 fois par mois : c’est la fréquence moyenne à laquelle vous allez en POW, alors que seulement 38% des gens ont un avis POWsitif sur ces soirées. POWrquoi venez-vous?
  • 70% des personnes interrogées vont au POW pour la danse ou pour les discussions sur la terrasse. Mainstream.
  • 16% d’entre vous allez au POW pour chopper, 6% pour se battre. Vous allez être recherchés par InterPOWl.
  • 35% du panel pense qu’il faudrait plus de soirées ouvertes aux extés. Brice, si tu m’entends…
  • 38% des personnes ayant répondu n’ont jamais choppé depuis le début de l’année, alors que 14% (!) ont fiotté la question. Sad reacts only.
  • En moyenne, vous trouvez que votre consommation d’alcool est plutôt excessive (3,4/5). Alcooliques anonymes.
  • 75% d’entre vous ont déjà ressenti une injonction explicite à boire, et 73% des sondés considèrent que l’alcool est un facteur d’intégration à HEC. Apéros.
  • Avec 44,3% des votes, le Wunder sort vainqueur de son combat contre le Zinc. Il n’y a qu’un bar?
  • 34,8% des gens confient consommer occasionnellement ou régulièrement du cannabis, 20% du proto. Emmenez-moi au bout de la terre, emmenez-moi au pays des merveilles, il me semble que la misère serait moins pénible loin de Jouy. 

Lire la suite